RESEAU SAINTE VICTOIRE
@mail: reseau.sainte-victoire@ac-aix-marseille.fr
 

Relevé de conclusions Directiore N°9 2018-2019

lundi 13 mai 2019, par Administrateur

Bilan des formations PP 3°.

Les formations PP3° ont bien eu lieu sur trois sites : Fourcade / Arc de Meyran / Val de Durance.
Les retours sont très positifs de la part des animateurs et enseignants.Cela a également permis de préciser aux enseignants le fonctionnement du Réseau.
Dans l’organisation, il est noté qu’il est nécessaire de respecter les interventions telles qu’elles sont prévues lors des réunions ad hoc. Cela évite que des personnes interviennent longuement hors sujet au risque de démobiliser l’auditoire venu chercher des informations claires.
Il s’avère de plus en plus nécessaire de mettre en place une rencontre d’échanges de pratiques avec les Psy-EN qui n’ont cette fois-ci, pas souhaité animer de formation.
Il est indispensable d’accompagner l’évolution du geste professionnel (PP) dans le cadre de l’éducation au choix dès le collège.
Il faudra poursuivre la formation en 2019-20 en accompagnant les PP3° pour que les élèves et les familles puissent faire les choix les plus heureux.

Bilan de la mise en place des réformes dans les lycées.

LEGT, F Liot
LP, L Delattre

La Réforme du LEGT se met en place selon des modalités très différentes d’un établissement à l’autre sur le territoire, à la fois en raison des contraintes et de la culture propres à chaque EPLE mais également en raison des choix opérés par les équipes.
Il s’agit d’une réforme structurelle et non organisationnelle qui met clairement en avant la pédagogie.
Dans la mesure où les enseignements sont valorisés au sein des spécialités, les enseignants n’y sont pas hostiles à Vauvenargues. On peut y voir une réelle diversification des choix et même des combinaisons originales parfois proposées par les familles (même si une part non négligeable des élèves tente de reconstituer les anciennes filières). Cette diversification est de bon augure sur le moyen et sur le long terme en vue d’une véritable appropriation de l’esprit de la réforme. Cela est facilité par un choix élargi. Une proposition trop étroite devient de facto prescriptrice.
Il est cependant constaté que les choses sont un peu plus difficiles pour les familles dont les choix ont fluctué tout au long de l’année.
Il existe une demande en augmentation vers la filière STMG au détriment des filières STI. Cela ne va pas sans poser de problème.
Pour que le processus soit valorisé, il est aussi important que les attendus dans ParcourSup’ évolue.

La transformation de la voie pro est également une réforme fonctionnelle porte en elle des évolutions pédagogique (co-intervention, chef d’oeuvre). La mise en place des familles de métiers permet une meilleure lisibilité.
La réflexion et le travail menés avec les équipes enseignantes a été rendue plus ardue en raison du caractère tardif des informations. Par contre, l’accompagnement de la part des corps d’inspection a été réel. On s’achemine vers une mise en place sans difficulté majeure.

La réforme de l’apprentissage, avec la mixité des publics, se fera sur le moyen terme car elle est plus complexe à mettre en place. Elle est cependant indispensable. Une vaste campagne d’information et d’accompagnement de toutes les équipes est en place dans l’Académie. L’objectif est que l’apprentissage se développe dans tous les lycées pro sous quelque forme que ce soit afin d’offrir aux élèves différentes options au sein des EPLE.

Les PP3° et les familles semblent peu inquiets en collège, les choix s’exprimant en fin de 2nde.
La question des représentations et de ce qu’il adviendra des différents publics est centrale. Apparaît ici la notion de conscience collective autour de l’approche de l’élève. Cela repose sur une question de pilotage corps d’Inspection / PDir, dès l’école. Le Plan de formation du Réseau devra intégrer cette dimension l’an prochain afin d’opérer une évolution de la posture des enseignants.

Une enquête sera menée auprès des différents établissements pour faire connaître les offres disponibles au sein du réseau.

Le GPDS de réseau.

Le groupe Foquale propose de mettre en place un observatoire du décrochage.construit sur la base de fichiers de remontée des EPLE, accompagné d’une fiche de saisine.qui sera mise en ligne.(voir onglet Foquale sur le sit du Réseau).
Cette initiative permettra le développement d’un pôle ressource de Réseau (outils mutualisés en lien avec le premier degré).

Journée de la citoyenneté le 10/05/19.

Descriptif de la FICR :

Nous reprenons ci-dessous les termes de la lettre de lancement de G Attali, IA-IPR HG-EMC, le 26/11/18.
Elle présente l’esprit et l’objectif de cette manifestation :
’Beaucoup de pratiques citoyennes sont mises en œuvre dans les écoles et les établissements, mais celles-ci sont souvent peu connues et, en conséquence, rarement partagées. Les animateurs de l’axe 3 du projet de réseau organisent une « fête des initiatives citoyennes ».
Une telle opération a pour objectif de renouer avec le sens profond de la fête en République qui est d’abord d’éduquer le futur citoyen. A cette occasion, nous organisons le rassemblement d’élèves venus d’écoles et d’établissements différents pour présenter leurs actions à des pairs et laisser libre cours à leur créativité, une fois défini le cadre d’exercice de leur liberté.’

 
RESEAU SAINTE VICTOIRE - @mail: reseau.sainte-victoire@ac-aix-marseille.fr – Responsable de publication : Mme. L. DELATTRE et M. M. LAURENT
Dernière mise à jour : mercredi 12 octobre 2022 – Tous droits réservés © 2008-2022, Académie d'Aix-Marseille