RESEAU SAINTE VICTOIRE
@mail: reseau.sainte-victoire@ac-aix-marseille.fr
 

Relevé de conclusions Directiore N°11 2018-2019

vendredi 6 septembre 2019, par Administrateur

Bilan des réunions pour cette année :

En 2018-19, nous avons tenu 2 conseils pédagogiques et 5 directoires.

Parallèlement se sont tenues des réunions de travail par groupe sur les axes déterminés.
L’articulation entre les directoires et les conseils pédagogiques a permis de dresser régulièrement un bilan des travaux en cours et d’adapter les objectifs.

Le travail dans le Réseau Sainte Victoire :

Les points positifs :

  • L’intégration des professeurs. Cela leur a permis de connaître le réseau et son fonctionnement. Ces personnels ont manifesté un réel intérêt pour les dispositifs proposés et se sont impliqués dans la réflexion et les actions.
  • Une nette montée en puissance du travail avec le premier degré (selon les endroits, avec 2 circonscriptions).

L’agenda académique a été un facteur facilitateur.

Les pistes de progrès :

  • Tous les personnels sont-ils convaincus de l’intérêt et des objectifs du réseau ?
  • Quelle est la dose d’implication que les différents acteurs sont capables d’investir dans le réseau ?

La pérennisation vient de la volonté des différents corps (inspection et direction) de s’emparer des sujets afin de réaliser la montée en charge attendue. En effet, le pilotage des projets demanderait à être porté par davantage de cadres pour continuer à gagner en efficacité et poursuivre son développement.

Les objectifs pour 2019-20 :

  • Parvenir à une montée en puissance de l’axe 1 (pédagogie).
  • La fidélisation et l’implication des corps d’inspection aux travaux et aux instances afin d’assurer notamment une mission transversale est ici indispensable.
  • PFE : formation ‘Éthique et déontologie’. Cette formation semble adaptée au public du RSV et permettrait une plus-value si elle était mise en oeuvre.
  • Participation actée par le directoire sous forme de PFR.
  • Champ du décrochage.
  • Transfert de pratiques professionnelles et partage de savoir-faire.
  • Il conviendra de mobiliser plus de cadres car la tâche est immense et le suivi des actions primordial.

Deux temps forts :

La FICR, Fête des Initiatives Citoyennes du Réseau, sur le lycée Fourcade. De nombreuses classes étaient représentées, depuis le premier degré jusqu’au BTS.

P Gianati

13 stands ont été tenus et ont mis en avant le travail des élèves avec leurs enseignants. Ils présentaient leur atelier puis visitaient ceux des autres. Cela a clairement permis de valoriser leurs travaux et leurs compétences orales.

Le transport reste cependant un problème.
La question des moyens alloués est soulevée.
(NB : Les réseaux, dès leur création, bénéficiaient d’un montant en euros. Ce dernier devaient être géré par un établissement mutualisateur, en l’occurrence le lycée Fourcade pour le RSV. Cependant, suite à différentes interventions syndicales, ces dispositions ont été abandonnées. En conséquence, les réseaux ne disposent pas de moyens qui, ici, auraient été utiles car souhaités.

Quid de la FICR en 2019-20 ?

La reconduction de la fête est actée.
Un comité de pilotage qui sera créé dès le premier directoire 2019-20 se chargera de son organisation.

Les LP pourront y faire participer des élèves dans le cadre de leur formation (accueil pour Gambetta, événementiel pour Clovis Hugues).
Le format est jugé bon et, il sera préférable de multiplier les lieux plutôt que d’agrandir le nombre de participants à la fête.

Formation des professeurs principaux à la réforme des LEGT, à la transformation de la voie Pro et de l’apprentissage. Cette formation a eu lieu sur 3 sites : Fourcade, Arc de Meyran et Val de Durance.

B Bartier

Cette formation a été bien accueillie par les participants (PP de 3°) mais il faut être attentif à :

Eviter toute intervention non calibrée et les intervenants doivent être choisis en fonction du sujet au risque de perdre l’auditoire comme ce fut le cas sur un des sites.
Déconnecter l’orientation des pratiques d’affectation.
Insister sur la pédagogie dans l’accompagnement à l’orientation.
Déconstruire les schémas mentaux qui accompagnent l’orientation.
Envisager l’orientation en coordination entre différents personnels.
Insister sur le rôle prépondérant du CE.
Garder un fil rouge pédagogique en ramenant le projet à l’échelle de l’élève, en ciblant le travail sur des valeurs, des émotions (que vais-je devenir), des schémas familiaux.

Ainsi, se poser les questions qui reviennent au Réseau en 2019-20 :

Comment le Réseau peut-il se saisir de cela pour en faire un objet pluridisciplinaire déconnecté de l’affectation ?
Comment rester au plus près des élèves et des enseignants ?
Quelle culture commune construire autour de cela ?

Il convient de continuer à travailler sur le fond et passer de ‘l’orientation’ au ‘parcours de formation’. Le rôle des professeurs principaux est à conforter, cf. formations PAF. La notion de parcours commence à s’établir dans les pratiques des enseignants (effet de la réforme du collège). Cette notion s’installe progressivement dans l’esprit à l’instar du PEAC et du parcours santé.

Le futur lycée sera un lycée intégré, unique. Il nous revient de créer des passerelles qui fonctionnent positivement, dans les deux sens de manière à montrer à l’élève qu’il pourra rebondir de manière positive, quelle que soit l’entrée qu’il aura faite au lycée.

FOQUALE Jérôme Gimenez & Habib Haddab

Il s’agit de trouver des solutions pour les élèves en voie de déscolarisation. Pour ce faire, nous avons besoin d’abord d’une base fiable. Or il nous manque les retours établissements via les référents décrochage desdits EPLE (SIEI sur Arena).
Par ailleurs, il existe une fiche de liaison qui est à renseigner. Elle est disponible sur le site du Réseau, onglet ‘Foquale’.
Un point de progrès important serait la tenue de GPDS-Réseau. A mettre en place donc !

Projet de remobilisation scolaire,
(cf. lien en bas de document).

Pour les élèves perdus ou en retard scolaire…

...en 4° ou 3°
...avec un an de retard
...en situation d’absentéisme perlé

pour les replacer dans une perspective du parcours Avenir (cf. annexes ci-dessous).

Il est impératif que le traitement de ces soucis soit d’ordre pédagogique. Aussi une démarche de recherche-action est-elle indispensable la première année pour ensuite mesurer l’effet de la motivation. Cela implique la nécessité de la prise en charge différenciée dans la classe.

Objectifs :

  • Cibler ce qui est prioritairement à travailler
  • Cibler les besoins et cibler les réponses
  • Prise en charge par les enseignants de plusieurs compétences.

Cela conduit nécessairement à un projet suivi PERSONNALISÉ intégrant les enseignants.

Places en SEGPA, etc.
E Baudru souligne la nécessité de chiffrer les besoins réels (Segpa, Ullis, etc.) et rappelle les effets de la fermeture de la Segpa de Gardanne. B Bartier rappelle la prudence de se garder de raisonner en terme de structure et de privilégier l’approche pédagogique.

Liaison Ecole - collège. L Quénet

Réorientation des cibles sur le Réseau.
Il s’agit de mettre en commun les évaluations & de réorienter la réflexion sur ce qui peut constituer une difficulté pour les enseignants. Il s’agira ici d’intégrer systématiquement les conseillers pédagogiques. Ces derniers pourront représenter les IEN si ces derniers sont empêchés.
Une piste peut être de repérer les compétences les plus échouées en français et envisager un traitement.

Pour septembre :

Prochain directoire prévu le 25 septembre,

Réalisation d’une évaluation interne des objectifs et un point d’étape afin de reformuler si besoin est, certaines actions et/ou objectifs en fonction des réalités.

Relance donc des candidatures à participation au directoire avec :

  • Intégration des nouveaux arrivants aux instances (nous proposons d’ores et déjà d’intégrer les 2 directeurs de CIO du réseau au directoire dès le 10/07/2019).
  • Participation du privé sous contrat D Roig et P Ré, conjointement étant donné le rôle des établissements dans l’orientation.
  • Participation de Florence Le Borgne de Kaouël, IEN, qui n’avait pu se positionner en début d’année (absence) mais qui le souhaite, comme en témoigne son implication dans la FICR.

Nous évoquerons également :
le calendrier 2019-201 (cf. annexe)
Le futur PFR que nous élaborerons selon les priorités choisies. Une formation est ‘Éthique et déontologie’.
Date DRRH : 19 novembre 2019 à Vauvenargues.

 
RESEAU SAINTE VICTOIRE - @mail: reseau.sainte-victoire@ac-aix-marseille.fr – Responsable de publication : Mme. L. DELATTRE et M. M. LAURENT
Dernière mise à jour : mercredi 12 octobre 2022 – Tous droits réservés © 2008-2022, Académie d'Aix-Marseille